mardi 3 décembre 2013

[Impressions] Playstation 4 : La console

 


Ayant passé un long week-end avec la PS4, il est grand temps de donner mes premières impressions sur la dernière console de Sony. Initialement, je voulais faire un seul article pour présenter cette Playstation 4. Mais devant les différents aspects à aborder, et donc le travail à réaliser, je préfère ne pas faire un article fleuve, mais plutôt le découper par thèmes.


 

Aujourd’hui, je vais aborder la console en elle-même.

Cette PS4 est-elle aussi bruyante que certains sites l’ont signalé ? Est-elle fiable ou faut-il s’attendre à passer au SAV et attendre des mises à jour correctives ?

C’est ce que nous allons voir tout de suite.

 

Ce qui étonne de prime abord quand on achète la PS4, c’est la taille de son carton. Celui-ci est vraiment petit. Mais ce n’est pas pour autant que la console n’est pas bien protégée. En fait, Sony a repris dans la confection de cet emballage un peu de l’esprit Apple.

 

 

Tout est à sa place et parfaitement accessible pour le consommateur. On n’a donc nullement besoin de farfouiller le carton pour chercher un accessoire bien caché.

 

Une fois le déballage effectué, on trouve la console, sa manette, une oreillette filaire, le cordon d’alimentation et un câble HDMI. Comme vous l’avez probablement vu ici et là, la console a des dimensions très respectables par rapport à la concurrente directe. En fait, si vous avez une PS3 Slim, sachez qu'elle fait quasiment la même taille.

 

 

Une fois toutes les connexions effectuées, on lance la console. Là, petit stress, car l’initialisation est un peu longue. Il faut compter environ une minute avant d’avoir une image sur son écran.

On est ensuite invité à créer ou renseigner son compte PlayStation Network, à choisir le niveau de confidentialité et on peut enfin accéder à la toute nouvelle interface de la console.

 

 

Première surprise, alors que certains sites assimilaient la console à un sèche-cheveux, les débuts sont plus que discrets. Cette constatation tiendra au final pendant tout mon week-end. Ma PS4 se révèle plus silencieuse que ma PS3 Slim en jeu et même que ma Wii U.

Il n’y a que pendant les premières minutes de l’insertion d’un nouveau jeu qu'on peut nettement entendre le bruit du lecteur Blu-Ray. Ce moment correspond à la copie des données du jeu dans le cache dédié. Après cette étape, il faut tendre l’oreille pour entendre la console.

 

 

Attention tout de même à prévoir une espace assez important autour de la machine pour lui offrir une bonne aération. Plusieurs retours notent un bruit bien plus fort si la console n’est pas assez bien aérée. On évitera donc de coller la sortie du flux d’air, se trouvant à l’arrière de console, contre un mur ou la cloison d’un meuble TV.

De même, il est déconseillé de la mettre debout sans utiliser le support prévu à cet effet. Dans le cas contraire, l’entrée d’air sera insuffisante pour refroidir correctement la console déclenchant, la encore, les ventilateurs.

 

 

Après deux longues sessions de plus de 3 heures, la console est restée froide sur le devant. A l’arrière on s’aperçoit que la console est tiède au niveau de l’alimentation, mais là aussi rien d’inquiétant. Il reste à voir comment cela se comportera avec les fortes chaleurs estivales. Mais sur ce point, je suis plutôt confiant.

 


Comparé à la concurrente directe, la PS4 propose de jouer entre 30 secondes à une minute après l’insertion d’un nouveau jeu. En effet les téléchargements des patchs et autres DLC se font en tache de fond, tout comme l’installation du jeu sur disque dur. Tout cela bien sûr sans aucun impact sur la partie en cours.

Sony a vraiment corrigé l’un des principaux défauts de la PS3, et on peut dire que la PS4 est réellement dans l’esprit Plug and Play, leitmotiv des consoles de salon.

 

 

Au niveau de la fiabilité de la console, Sony précise que 0,4% des consoles sont défectueuses. Le lancement européen de la console ne semble pas démentir cette déclaration car on ne recense que quelques cas de panne totale au déballage.

Cependant, je voudrais tout de même sortir un carton rouge au SAV français de Sony. Celui-ci, au vu des retours sur les forums, semble incapable de prendre ses responsabilités pour la prise en garantie des consoles ayant une panne au déballage. En effet, il semblerait que la marque n’ait rien prévu pour remplacer les consoles défectueuses rapidement et renvoie systématiquement vers le commerçant. Sachant que la pénurie est réelle sur la PS4, les malheureux clients n’ont aucune garantie d’avoir une console fonctionnelle dans un bref délai.

 

 

Cela contraste fortement avec la branche américaine qui s’est engagé à remplacer les consoles défaillantes sous 2 à 5 jours.

 

Pour conclure cette partie sur la console en elle-même, je suis vraiment ravi de l’expérience proposée. Contrairement aux débuts de la Wii U, je n’ai pas eu à déplorer un seul plantage ou freeze total de la machine. Il est vrai que la dernière console de salon de Nintendo ne m’a pas particulièrement gâté et laissé un bon souvenir tant l’instabilité de l’OS était inacceptable.

Sony a préféré se concentrer sur l’essentiel, et nous propose donc une PS4 fiable, avec un OS stable et des jeux qui ne plantent pas. De plus, cette dernière sait rester discrète en jeu, du moment qu’on la place correctement dans son meuble TV. C’est là tout ce que l’on demande à une console de salon.

 

 

Mais il est aussi vrai qu’il faudra s’attendre à quelques mises à jour pour régler des petits soucis d’ergonomie dans l’interface. Ce point sera l’objet du prochain article.

 

Stay tuned

 

 

2 commentaires:

  1. Je trouve qu'elle chauffe pas mal, en jouant à Black flag (j'ai que ce jeux), elle est sur mon meuble est bien aérée..
    du coup, ventilation, etc..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le mentionne dans l'article, vérifie qu'il y a bien 10 cm entre l'arrière de ta PS4 et la cloison de ton meuble. De plus, elle ne doit pas être posée sur un autre élément comme un ampli ou une chaine multimédia. Normalement, avec ces précautions, elle ne doit pas chauffer excessivement.

      Supprimer