vendredi 4 octobre 2013

[Arrivage] The Legend of Zelda : Wind Waker HD édition limitée


Après ma 3DS XL Pokémon XY, j'ai de nouveau craqué pour l'édition collector du remake de Zelda Wind Waker sur Wii U.


Ce qui m'a motivé à prendre cette édition est la présence d'une statuette représentant Ganordorf, méchant emblématique de la saga. 
Restait à savoir si cette édition limitée allait valoir ses 10€ supplémentaires. 

Et pourquoi pas, en ce jour de sortie officielle du jeu, voir cela ensemble ?





Au déballage, on trouve le jeu et la figurine de Ganondorf très bien emballée et protégée.


Comme le montrait la vidéo de présentation, Nintendo a eu la bonne idée de fournir une cloche protégeant la figurine. Elle sera, ainsi, à l'abri de la poussière.

Comparée au GamePad de la Wii U, la figurine est de bonne taille, même si, personnellement j'aurais préféré qu'elle soit un poil plus grande.


La figurine retranscrit parfaitement la dynamique du mouvement et le drapé de la tunique de Ganordorf est magnifique.


Par contre, en y regardant de plus près, on constate que la figurine a dû répondre à des exigences financières assez basses. La jonction du bras droit de Ganondorf avec le reste de son corps est particulièrement visible et disgracieuse.

De plus, on constate des traces de peinture superflue ou des taches.


Enfin, la marque du moule n'est pas des plus discrètes. Mais il faut bien se rendre à l'évidence que pour avoir une figurine de meilleure qualité, ce n'est pas 10€ supplémentaires dont il aurait fallut s'acquitter. En effet, une figurine de cette taille en résine peut atteindre les 100€ selon la complexité des détails.

Après il faut bien avouer que pour voir ces détails, il faut étudier précisément cette figurine. Une fois exposée dans une étagère, elle fera parfaitement son travail, c'est dire attirer et flatter l'oeil des fans de la saga.

Autre regret, le jeu fourni avec cette édition collector de Zelda Wind Waker est seulement dans une version standard.


Pire, il s'agit même d'une version européenne multilingue. Les différences de cette édition avec celle dédiée à la France sont la présence de l'énorme logo de l'USK allemand à côté de celui du PEGI, et un verso en plusieurs langues.

Personnellement, je trouve que Nintendo n'a pas été assez loin pour cette édition qui se veut être un titre majeur de cette fin d'année sur Wii U.
A l'époque de la sortie de Wind Waker en 2002, Nintendo avait mis les petit plats dans les grands.


Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, le boitier et la jaquette de l'édition limitée de 2002 étaient dans un ton doré.


A l'époque, Nintendo avait pris soin de presser un disque également doré et sérigraphié de runes hylliennes. De plus, cette version limitée de 2002 offrait un disque exclusif comprenant Zelda Ocarina of Time et sa Master Quest.

L'édition de 2013, bien qu'elle intègre la figurine de Ganondorf, doit se contenter d'un boitier et d'un DVD normaux ainsi que d'une sérigraphie assez banale.

On notera également qu'avec la nouvelle manie de Nintendo de supprimer les notices, on se retrouve avec presque autant de papiers mais uniquement dédiés à de la publicité ou pour expliquer comment lire la notice virtuelle.

Voici le dos de la jaquette européenne multilingue et nettement moins aboutie que l'édition dédiée à la France.


Par contre, l'édition 2013 dispose d'une jaquette réversible représentant le combat de Ganordorf contre Link et la princesse Zelda.

On pourrait même penser à l'encadrer.

Même s'il ne faut pas bouder notre plaisir et qu'on apprécie la faible différence de prix entre cette édition limitée et la standard, je ne peux m'empêcher de penser que Nintendo a un peu manqué d'ambition pour cette réédition en HD.

Dommage, car pour le prix exigé, la figurine est belle et il aurait suffit que l'emballage du jeu soit un peu plus soigné pour que l'on ait un must pour tout les fans de Zelda. 

Ma petite collection de Zelda Windwaker au grand complet


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire