mercredi 14 novembre 2012

[Test] iPad Mini - Nexus 7 : La photo


Après le multimédia, les livres numériques et la bureautique, intéressons-nous aujourd'hui à la photographie. Et plus précisément, à l'utilisation de ces tablettes pour le transfert et l'édition de ses photos.

Alors quelle tablette pourra le mieux convenir aux photographes en herbes ou professionnels ?



Comme pour les autres iPads, il est possible d'importer les photos de tout appareil dans l'iPad Mini, et de choisir de les supprimer de l'appareil ou non. 


La Nexus 7, par contre, ne propose pas cette fonctionnalité. Sur celle-ci, il faut impérativement passer par un ordinateur pour lui transférer des photos.

Importation des photos et vidéos

Sur le Mini et l'iPad 4, on a le choix entre deux adaptateurs, maintenant séparés alors qu'ils étaient vendus ensemble dans le Camera Connexion Kit pour les iPads avec port 30 broches. 

Câbles lighting pour iPad.
A gauche, celui destiné aux cartes SD
A droite, celui pour les câbles USB

Le premier adaptateur permet de lire directement une carte SD, tandis que le deuxième permet de brancher tout appareil photo en USB. Bien entendu, acheter les deux modules vous reviendra plus cher de 10€ que l’ancien Camera Connexion Kit. Chez Apple, il n’y a pas de petit profit.

Définition maximale des photos dans iPhoto

En ce qui concerne la photo, l'ipad Retina apportait une évolution très utile pour les photographes : la possibilité, via iPhoto pour iPad, d'afficher et modifier des photos jusqu'à 36,5 mégapixels.
Le Nikon D800, un réflex Full Frame à 36 Mégapixels

Malheureusement, cela n'est plus possible sur l'iPad Mini et les photos sont automatiquement redimensionnées à une taille inférieure. Ainsi, une image de 30 mégapixels sera convertie en 8 pauvres mégapixels. La faute probablement à la mémoire vive (RAM) plus modeste de l'iPad mini qui, comme l'iPad 2 ne dispose que de 512 Mo contre 1 Go pour les modèles Rétina.

Cependant, les photos ainsi réduites lors de l'importation depuis un appareil ne le sont que pour l'affichage et la modification sur l'iPad Mini. Elles restent bien sûr en pleine définition originale dans le fichier même. Elles seront ainsi récupérées sans aucune réduction sur l'ordinateur. L'iPad peut donc bel et bien servir à vider son appareil, d'autant qu'il accepte les fichiers RAW.



Comme nous l’avons vu, la Nexus 7 ne peut pas servir pour décharger ses photos et, donc, encore moins pour les éditer efficacement.
L’iPad Mini devrait contenter les photographes amateurs. Mais pour ceux qui veulent vraiment retravailler leurs photos sur une tablette, le choix le plus logique reste l’iPad 3 ou 4.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire