jeudi 15 novembre 2012

[Test] iPad Mini - Nexus 7 : Faire de la musique sur tablette


Ca n'est sans doute pas la première utilisation qui vient à l'esprit, mais les tablettes ont rapidement vu fleurir nombre d'applications musicales. 

Cela va  de simples jeux pour enfants ou débutants à des applications plus poussées pour les amateurs confirmés ou les professionnels. 


Alors que peuvent espérer les musiciens en herbe ou les pros des nouvelles tablettes ?


Disons le tout de suite : sous Android vous ne trouverez aucune application réellement digne d'intérêt, tout au plus quelques logiciels amusants ou quelques gadgets peu fonctionnels. Il semblerait que la faute vienne en partie de l'OS même, qui ne permettrait pas d'avoir une gestion sonore avec une faible latence, essentielle pour des applications musicales.

Dans les deux écosystèmes vous trouverez quand même de nombreux "pianos" avec des sons généralement peu réalistes, voire complètement fantaisistes. Bien pour s'amuser 5 minutes, et encore.

Par contre, sur iPad, plusieurs applications valent le coup. Certaines permettront de faire de la musique entre amis, de s'enregistrer, mixer de multiples pistes audio ou synthétiques, composer des morceaux ou même réaliser une maquette d'album.

Il y en a des applications !

iOS propose des séquenceurs, des pads de commande destinés à être utilisés avec une workstation sur un ordinateur, des synthétiseurs virtuels de très grande qualité, des boites à rythme, des éditeurs de partition, des lecteurs de partitions avec défilement ou tournage automatique, etc ...

L'iPad mini contrôlé par le clavier de mon piano numérique

Le plus beau est que certains de ces logiciels peuvent travailler ensemble en temps réel à l'intérieur même de l'iPad. Ainsi, un séquenceur logiciel vous permettra de commander plusieurs modules virtuels de synthèse sonore indépendants en même temps. Il sera même possible de l'interfacer avec des machines bien réelles telles que clavier de commande, synthétiseur ou piano numérique, ou même un ordinateur, via la prise USB du Camera Connexion Kit. L'ancien Module USB sur port 30 broches et le nouveau sur port Lightning fonctionnent aussi bien l'un que l'autre.


QUALITE SONORE


Pour ce qui est de la qualité d'enregistrement, bien entendu, le petit micro d'origine de l'iPad ne donnera pas des résultats fabuleux. Il sera néanmoins bien utile et suffisant pour noter une idée musicale, enregistrer en vitesse un instrument ou un chant, sur le vif. Il sera de toute façon possible de retravailler l'enregistrement plus tard.

Heureusement, il existe de nombreux accessoires, micros, entrées guitare ou ligne, permettant d'atteindre une qualité sonore professionnelle.  Les meilleurs résultats seront obtenus par les accessoires que se branchent directement au port 30 broches de l'iPad, plutôt que sur sa prise jack.

Pour le moment, il n'y a malheureusement aucun accessoire de ce type adapté au nouveau port Lightning qui équipe l'iPad Mini et le 4, ainsi que l'iPhone 5. Espérons que ça viendra.

En ce qui concerne la sortie audio, les meilleurs logiciels proposent, en plus de la sortie jack, un rendu direct sous la forme d'un fichier numérique, permettant d'obtenir la meilleure qualité possible.


QUELQUES APPLICATIONS


Voici une liste, non exhaustive, des meilleures applications musicales que j'ai pu tester sous iOS.

GARAGE BAND


Un morceau dans garage band, en violet les pistes audio

Garage band est la version iPad du logiciel de création musicale d'Apple orienté grand public. C'est une application extraordinaire pour le musicien amateur. Elle comporte des limitations qui risquent fort de refroidir les plus exigeants et les professionnels, mais vous permettra de composer assez facilement vos propres chansons ou musiques, en enregistrant voix et instruments réels ou en jouant les instruments virtuels qu'elle propose.

Un piano assez réaliste

L'ergonomie est excellente, le son est très bon et les instruments virtuels sont d'une qualité inégalée sur machine portable. Ainsi, les pianos sont relativement réalistes, et sensibles à la vélocité. Si vous frappez fort la touche virtuelle sur l'iPad, le son sera plus fort et plus brillant. S vous la touchez doucement, le son sera plus faible, plus doux et moelleux aussi ... Ca ne remplace pas un vrai clavier ni un vrai piano numérique, mais c'est déjà très intéressant. 

Un des multiples kits de batterie disponibles

Il y a aussi des synthétiseurs proposant des sont typiques, des orgues, des pianos électriques ... Certains sons peuvent être modifiés, mais d'une manière assez limitée. Parmi les instruments virtuels on trouvera aussi des percussions, des ensembles de cordes, des basses, des guitares ... La plupart présenteront des interfaces évoquant l'instrument réel et c'est finalement peut être plus adapté qu'un clavier, en particulier pour les guitares et violons. Il y a aussi des effets pour la voix, pour les guitares et un sampler simple mais efficace.

L'iPad peut aussi faire office d'effet pour guitare ou basse

Ces instruments virtuels sont également capables de fonctionner de manière simplifiée, un peu comme avec un arrangeur. En effet, si vous choisissez quelques accords, ils seront capable de vous proposer des accompagnement automatiques, et de styles divers. Vous pouvez ainsi, par exemple si vous êtes guitariste, très facilement enregistrer au micro une partie de guitare et construire toute une chanson basée sur les accords que vous aurez choisi, avec de beaux accompagnements.

Les ensembles de cordes en mode "smart" (automatique)

Garage Band sur iOS n'est cependant pas parfait. Au bout d'un moment, on peut se sentir limité par les instruments disponibles et les possibilités de réglage et de personnalisation des sons. Les styles d'accompagnement automatique ne sont pas assez nombreux. Il n'y a que 8 pistes, ce qui est déjà pas mal, mais on en veut toujours plus. Enfin, il n'y a pas de possibilité d'automation du mixage, ce qui est bien dommage.

Le sampler de garage Band

Malgré tout, c'est, à mes yeux. La meilleure application musicale sur iPad. Elle est suffisamment simple, intuitive et agréable pour vous donner envie de faire de la musique, sans vous prendre la tête avec un logiciel difficile à maîtriser.

La guitare en mode "smart"

Garage Band sur iOS permet tout de même d'éditer ses pistes d'instruments virtuels pour corriger une partie, une fausse note ...

On peut régler quand même le volume et la spatialisation

Cerise sur le gâteau, plusieurs appareils iOS peuvent jouer et s'enregistrer ensemble sans fil et en temps réel. Vous pouvez donc vous retrouver entre amis pour enregistrer le "morceau du siècle", l'un jouant un piano sur son iPad, l'autre des accompagnements de cordes sur son iPhone, un autre des percussions sur un iPod touch ... 

L'édition des notes d'un instrument virtuel

Comme Garage Band fonctionne sur tous ces appareils de différents formats, vous pouvez très bien commencer à écrire un morceau dans le métro sur iPhone et le continuer le soir dans le canapé ou sur la terras sur votre iPad : grâce à iCloud, il se synchronisera automatiquement.

BEAT MAKER 2


Les pistes dans Beat Maker 2

Beat Maker 2 est un peu tout le contraire de Garage Band. Et pourtant c'est un très bon logiciel. Son interface est complexe, pas intuitive pour deux sous, mais il permet d'aller plus loin que l'application d'Apple. Les instruments virtuels sont très inférieurs et il n'y a pas de gestion de la vélocité sur l'écran.


Un synthé

Par contre, il s'interface avec de nombreux synthétiseurs virtuels indépendants, qui viennent décupler ses possibilités sonores. Il offre des possibilités basiques d'automation et un nombre de pistes supérieur. En un mot il est plus pro ... Mais moins accessible.

Des percussions

SUNRIZER

Sunrizer est un synthétiseur analogique virtuel très bien fait. C'est un vrai synthé, avec de nombreux paramètres et basé sur la classique synthèse soustractive (la plus courante) il permet d'obtenir des sonorités de qualité.


ANIMOOG


Animoog est la recréation virtuelle mais officielle des légendaires synthétiseurs analogiques de la marque Moog. Il peut sembler un peu cher par rapport au prix habituel des applications sur l'App Store, mais en réalité son prix est dérisoire comparé à celui des machines réelles de la marque et surtout compte tenu de la qualité sonore qu'il permet d'atteindre.



De plus, au delà d'une simple recréation virtuelle, la société Moog a conçu son logiciel pour tirer parti du grand écran et de l'interface tactile.

Animoog est probablement le synthétiseur le plus impressionnant disponible sur iOS. Les spécialistes sauront deviner, à l'oreille, que le son ne provient pas d'un vrai synthétiseur analogique, à de petits détails, mais cette version virtuelle satisfera sans doute beaucoup de musiciens.


LA PUISSANCE DES MACHINES


Il y a de nombreux autres logiciels à découvrir. L'iPad mini les fera tourner aussi bien qu'un iPad 2 ou 3, comme c'est le cas pour les applications présentées ci-dessus. Attention cependant, si vous utilisez de trop  nombreux instruments en parallèle, il est possible d'atteindre les limites de puissance des iPad. Sous Garage Band, par exemple, cela risque de se traduire par un ralentissement de l'application, des notes non jouées, ou un délai préalable d'optimisation des pistes.


Pour de très gros projets, vous n'aurez jamais trop de puissance. Un iPad 4 ou un iPhone 5, dotés de processeurs A6, beaucoup plus puissants, seront alors plus confortables. Ceci dit, l'iPad Mini, l'iPad 2 et le 3, animés par un A5, ont une puissance très honorable. Il vous permettront déjà de faire beaucoup de choses sans en ressentir les limites. Par contre, le premier iPad, l'iPhone 4 et l'iPod Touch 4, bien que compatibles avec Garage Band, se révèlent un peu trop justes et vous limiteront considérablement, à cause de leur processeur dépassé, l'A4.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire