jeudi 5 juillet 2012

[Test] PS Move : Sorcery Pack découverte


Il faut bien l’avouer, je n’ai jamais été intéressé par le PS Move. Possédant déjà une Wii et une Xbox 360 avec Kinect, l’intérêt du Playstation Move me semblait obscur.
Mais l’annonce d’Epic Mickey 2 et d’Okami HD, utilisant tous les deux cet accessoire, a changé la donne pour moi.


A l’occasion d’une promotion de Sony, offrant un bon de réduction de 20€ pour l’achat du Pack Découverte de Sorcery, j’ai finalement craqué.

Voyons ensemble ce que valent  le Ps Move et le jeu Sorcery.

Dans le Pack Découverte de Sorcery, nous trouvons :
  • La caméra Playstation Eye
  • Une manette de détection de mouvement (Move Controler)
  • Une manette de navigation (Navigation Controler)
  • Et le jeu Sorcery

Chose étrange, alors que la manette de détection de mouvement est livrée avec une dragonne, celle de navigation doit faire sans. Faut croire qu’on a moins de chance d’exploser sa télé avec cette dernière :-/


Je dois avouer que ma première expérience avec le PS Move n’a pas été des plus encourageante. En effet, les deux parties du Move avaient besoin d’être rechargées, celles-ci étant quasiment vides. 
Problème, il n'y a aucun câble de charge fourni. En jetant un coup d'oeil dans les nombreuses notices, je constate qu'il faut utiliser celui de la DualShock 3, ou en acheter un. Très pratique, surtout qu'il y a deux éléments à charger ...


En les branchant à 19h00, je me suis rendu compte qu’à 23h00 la manette de détection de mouvement était toujours en charge. Pris d’un doute, je me replonge dans les notices et m’aperçoit avec stupeur qu’une charge prend jusqu’à 5 heures pour une utilisation d’à peine 10 heures. Las, je me suis fait la réflexion qu’avec le Kinect ou les WiiMote, l’utilisateur n’avait pas à se soucier de la première charge.

Pour palier à ce handicap, j'ai dû acheter le lendemain le socle de recharge, heureusement soldé actuellement à 10€. Mais j'aurais aimé m'en passer.


Du coup, pas de PS Move le premier soir, il a fallu que j’attende le lendemain pour vivre l’expérience Move.
Le lendemain soir, après avoir vérifié que tout était correctement chargé et branché, j’ai enfin pu profiter de mon achat.

Chose déroutante par rapport à la Wii ou au Kinect, il faut toujours passer par une phase de calibrage à chaque lancement d’un jeu utilisant le Move. Heureusement la manipulation est simple, mais il faudra faire attention à bien respecter les distances conseillées. Car si on est trop loin ou trop près, la calibration échouera lamentablement sans vraiment vous expliquer pourquoi.


Dans Sorcery, le joueur incarnera Finn, jeune apprenti sorcier qui, à cause de son imprudence, devra faire face à la Reine des Cauchemars.

Accompagné d’Erline, chatte parlante et malicieuse, le joueur se trouvera plongé dans un monde d’héroïc-fantasy  tel que les appréciait Tolkien. 


Quelques années avant votre aventure, Elfes et Humains se sont livrés une guerre sans merci qui tourna en défaveur des humains. Le héros, en bon sorcier, pourra utiliser sa baguette magique pour éliminer les adversaires en chemin en lançant des sorts. Pour ce faire, le joueur devra avec le Move Controler faire le mouvement adéquat, que ce soit sur la droite, la gauche, ou en hauteur pour lancer un sort en direction de l’ennemi. On pourra également donner une impulsion sur le côté pour courber la trajectoire du sort, afin de terrasser les ennemis se cachant derrière des piliers.


Au début, le joueur ne pourra avoir que deux sorts, celui de base et le sort sismique. Au fur et mesure de la progression, de nouveaux sorts seront disponibles. Il sera ensuite possible de les combiner pour effectuer des enchaînements dévastateurs.


Mais le jeu ne se résumera pas qu’à un rail shooter, puisqu’on aura le loisir d’explorer librement le monde de Finn dans un environnement assez riche graphiquement. Il faudra bien farfouiller le moindre recoin du décor pour dénicher les nombreux trésors cachés. De fait, la manette de navigation est quasiment indispensable, puisqu’on contrôlera Finn avec le stick analogique, on recentrera la caméra avec le bouton L1 et on déploiera le bouclier avec L2.


L’ambiance de Sorcery est très réussie, aidée par une réalisation technique qui tient la route, même si on doit déplorer, ça et là, quelques ralentissements causés par les chargements. Les décors qu’on traversera seront variés mais quelques fois inégaux, puisqu’on passera à des environnements très détaillés et magnifiques à d’autres plus quelconques, voire de mauvais goût.


La musique colle bien à l’ambiance un peu celtique du jeu, mais elle n’a rien d’inoubliable non plus.

Je dois dire que j’ai été assez impressionné par la précision du PS Move, bien meilleure que ce que j’attendais. Sans être non plus parfaites, la détection et la visée sont suffisamment précises pour que chaque coup fasse mouche. On est au niveau de ce que le WiiMotion Plus de Nintendo propose.


Par contre, j’ai dû déplorer plusieurs décrochages du Move car j’étais trop éloigné de la caméra, ce qui est très rageant en plein combat, car, dans ce cas, l’action ne s’arrête pas. Frustant.
Mais la variété des situations et la progression de l’histoire de Sorcery m’ont fait oublier ces petits désagréments.



Pour conclure, si vous avez une Wii, le PS Move n’apporte pas grand-chose contrairement à ce que Kinect a su faire. Il est dans ce cas parfaitement dispensable. Par contre, si vous voulez vivre une expérience « à la Wii » mais en HD, cet accessoire peut faire l’affaire en attendant la Wii U. Pour ceux qui ont déjà le Move, je conseille fortement l’achat de Sorcery qui en exploite bien toutes les fonctionnalités, sachant que les jeux de cet acabit pour le PS Move sont rares.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire