vendredi 29 juin 2012

[Impressions] Wii U : Ninja Gaiden 3 & Project P-100


Pour ce dernier article consacré aux jeux des éditeurs tiers sur Wii U, je vais parler de titres un peu moins attendus, mais qui méritent tout de même une attention.

Ce sont Ninja Gaiden 3 de Tecmo et Project P-100 de Platinium Game.


Alors que nous réservent ces jeux destinés à être lancés en même temps que la Wii U ?




L'arrivée de Ninja Gaiden 3 est remarquable à plus d'un titre. Bien que la Wii, première du nom, ait eu des jeux matures et violents comme No More Heroe ou Madworld, c'est le premier jeu de ce type a avoir été mis volontairement en avant par Nintendo, et ce dès l'E3 2011.

Cette version Wii U bénéficie de pas mal de nouveautés pour tenter les fans de repasser à la caisse. Dans cette nouvelle version, on aura plus de Ninpo et plus d'armes qu'on pourra changer à la volée grâce au GamePad. Le système d'amélioration des personnages a également été revu. Enfin, un nouveau mode de combat sera disponible, sans compter le système de démembrement, marque de fabrique de cet opus.


Je dois dire, que ce remake Wii U ne vole pas son titre de jeu le plus gore de la console. Des hectolitres de sang noient littéralement l'écran. De plus, le jeu se veut bien plus nerveux et brutal que la version initiale, ceci grâce à un IA qui a été largement revue et qui sait mieux anticiper l'action du joueur.


N'aimant pourtant pas le genre, ce Ninja Gaiden 3 m'a impressionné. Mais, comme pour les autres titres, il faudra qu'il adoucisse son aliasing trop prononcé à mon goût. 





Project P-100, le nouveau jeu du studio Platinium Game, à qui l'on doit des titres comme Bayonetta ou Vanquish, a de quoi intriguer.


Dans ce jeu, la Terre est envahie par une horde d'extraterrestres que même les super-héros ne peuvent vaincre. Seule solution, s'allier et partir combattre ces envahisseurs en formant des équipes toutes plus improbables les uns que les autres.


Quand on regarde le jeu de loin, on ne voit qu'une espèce de Pikmin délirant et sous amphétamines. Le but premier du joueur en début de partie est de trouver le plus de super-héros possible afin de constituer une équipe polyvalente et indestructible. 


L'action est rapide, et le joueur doit très vite s'adapter face à des extraterrestres en surnombre. Pour cela, on avait dans cette démo, trois formations possibles. L'épée permettait d'endommager les ennemis, le bouclier de résister à leurs assauts et enfin le pont d'atteindre des zones inaccessibles à pied.

Le GamePad est utilisé pour contrôler très rapidement la formation, explorer des zones invisible sur la télévision ou encore résoudre des casse-têtes.


Je dois dire que j'ai beaucoup aimé la démo de ce Project P-100 qui apporte une bouffée de fraicheur aux jeux de stratégie en temps réel. C'est un titre à surveiller de près.


Voilà, c'en est fini des articles dédiés à la présentation parisienne de la Wii U.
Le rythme normal de parution du blog va donc pouvoir reprendre.

À bientôt pour mes prochains articles. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire