mardi 10 avril 2012

[Test] PS Vita : Lego Harry Potter année 5 à 7




Alors que j’avais acheté la version Nintendo 3DS d’Harry Potter année 5 à 7, c’est finalement sur PS Vita que j’ai fait et terminé le jeu.

C’est principalement la promesse d’une version identique à celle de salon qui m’avait fait acheter ce jeu en double.


Alors, est-ce que le dernier jeu de Traveller's Tales tient toutes ses promesses pour les fans de la saga Harry Potter?


Ce Lego Harry Potter fait suite directement au précédent titre de la franchise. On jouera donc dans les films L’Ordre du Phoenix, le Prince de Sang-mêlé et Les Reliques de la Mort 1 et 2.
Comme tous les jeux Lego, on parcourra quelques scènes clés, plus ou moins bien choisies, issues de ces films et réparties en plusieurs niveaux, agrémentées de l’humour typique des titres Lego.



Alors qu’il s’agit du premier jeu de la série sur PS Vita, aucun niveau récapitulatif n’est présent. On est donc plongé directement dans l’aventure sans rappel des évènements précédents. A charge aux joueurs de connaître l’histoire et/ou le précédent titre Lego Harry Potter année 1 à 4.



Ce qui fait la force des titres Lego, c’est qu'ils sont immédiatement accessibles au plus grand nombre et ce Lego Harry Potter année 5 à 7 ne dérogera pas à la règle. Pour le gameplay, cet épisode reste également dans les clous. Nos héros devront brandir leur baguette à tout va afin de détruire tout le mobilier qui sera sur leur passage. Parfois, cela sera l’occasion de dénicher un des nombreux éléments bonus du jeu (brique rouge, chapeau de sorcier ou jeton de personnage), disponibles dans les niveaux.

PS Vita oblige, le tactile n’a pas été oublié. On pourra sélectionner un sort et sa cible du doigt ou encore changer de personnage à la volée en utilisant le pavé tactile. Mais honnêtement, les boutons offrent une réaction bien plus rapide et cette utilisation du tactile relève plus du gadget que de l’indispensable.



Dans les défauts, notons les cinématiques directement transposées de la version PSP, voire DS. Du coup, elles font très compressées sur l’écran de la PS Vita. Il faut aimer la bouillie de pixels ou être amateur de jeu 8 bits pour distinguer quelque chose dans ces cinématiques. J’exagère, bien entendu, mais si peu…

De plus, et contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment par certains sites spécialisés, cette version PS Vita n’est absolument pas un portage de la version PS3. Ca n'est ni plus, ni moins, qu’un portage des versions PSP, DS et 3DS. Ca ne serait finalement pas très gênant si le portage n’avait pas été manifestement fait dans la précipitation.


En effet, alors même que le titre est en tout point identique aux autres versions portables, cette version PS Vita innove en rajoutant des ralentissements assez nombreux. Ce qui est tout bonnement inacceptable au vu de la puissance du support. La Ps Vita méritait bien mieux pour son lancement et elle aurait eu totalement les moyens de faire tourner la version PS3 si les développeurs avaient eu un peu plus de respect pour leur public. En tous cas, ce Lego Harry Potter année 5 à 7 représente pour moi le vrai risque qui attend la PS Vita si Sony n’y prend garde : celui de n’avoir que des portages bâclés et ratés des versions 3DS de titres multiplateforme.



Conclusion

Assez amusant à parcourir bien qu’assez lassant à longue, on ne peut pas dire que c’est la difficulté au ras des pâquerettes qui maintiendra éveillé les joueurs les plus aguerris. Mais le véritable challenge de ce Lego Harry Potter sera de débloquer tous les bonus, personnages ou triptyques disponibles dans le jeu. Malheureusement, le titre souffre d’un développement très mal maîtrisé, ce qui est d’autant plus impardonnable, vu qu’il s’agit d’un simple portage des versions portables. C’est donc un jeu que je ne peux conseiller uniquement qu'aux fans de la licence Harry Potter ou des jeux Lego, mais en toute connaissance de cause.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire