mardi 27 mars 2012

[Astuces] PS Vita : taches noires, vrai ou faux problème ?


Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas moi qui ai rédigé cet article mais mon ami T0t0l0l0, qui travaille dans la numérisation. Je lui ai exposé le problème que rencontrent tous les possesseurs d'une PS Vita : des taches noires ou carrément des lignes noires dans les fonds sombres qui sont visibles à faible luminosité ambiante ou dans le noir complet.



Voici donc ses constatations et ses hypothèses.

Le problème des taches noires

Certains ont fait état d'un problème étonnant avec l'écran de la Vita : Dans le noir, si l'écran affiche une image totalement noire, on distingue des taches noires, parfois des traits, plus sombres que le reste de l'écran qui demeure très légèrement lumineux.

La ligne et les points noirs produits par l'écran sur une image noire. 
Attention, c'est une photo prise de façon à exagérer considérablement le phénomène, pour le mettre en évidence.


Comment ? Le magnifique écran de la Vita ne serait donc pas parfait ? Nous aurait-on menti ? 


Soyons clairs : 


- Le phénomène n'est visible que dans une ambiance très très sombre quasiment sans lumière. Il faut jouer dans le noir pour le voir.

Dans une ambiance éclairée, même modérément, impossible de voir la moindre tache, et même en évitant les reflets (ce qui n'est pas toujours facile).
- Pour vraiment y faire attention, il faut laisser ses yeux s'adapter à la faible luminosité d'une image très sombre. Un rapide passage au noir entre deux scènes ne permettra pas à nos yeux de remarquer les taches noires. Si l'écran noir dure le temps d'un chargement, par contre, notre vision va s'adapter en augmentant sa sensibilité (dans une ambiance sombre) et on risque de deviner les taches.


Pour rendre bien visible le phénomène, il faut surexposer la photo (les blancs sont alors « cramés ») C'est ce que fait naturellement notre vue dans une ambiance sombre et sur un écran noir.

- Il ne se produit que sur une image uniformément noire ou très très sombre et devient invisible sur une image plus lumineuse ou avec de forts contrastes.


La ligne et les points noirs sont invisibles sur une image de jeu, même plutôt sombre. 
(Il s'agit bien d'une photo de l'écran, pas d'un « screenshot » qui ne montrerait pas le problème de toutes façons)

Certains n'auraient pas du tout ce "problème". Ou ne s'en seraient pas rendu compte.


Pourquoi considérons nous que c'est un faux problème ? 

Tout simplement parce que personne de sensé ne jouera à la Vita dans une ambiance trop sombre. En effet, même réglé au minimum, son écran est bien trop lumineux pour jouer dans le noir. C'est un coup à s'abimer les yeux, sérieusement. Même au lit, vous avez intérêt à laisser la lumière allumée pour jouer. De plus, on passe rarement son temps à contempler une image totalement noire sur une console de jeu.

Réglé au minimum, l'écran de la Vita est beaucoup plus lumineux que celui de la 3DS, également au minimum.

Que se passe-t'il ? 


Sony, bien entendu, ne communique pas spécialement sur la question. Mais on peut essayer de comprendre. 

Tout d'abord il faut savoir que les écrans OLED et donc les AMOLED de Samsung, qui équipent la Vita, sont dépourvus de rétroéclairage. Chaque pixel et plus précisément chaque sous-pixel produit sa propre lumière. Sur un LCD classique il y a d'abord un panneau lumineux qui est ensuite filtré par une dalle de pixels dont les cristaux liquides s'orientent de manière à laisser passer plus ou moins la lumière du rétroéclairage. Rien de tout ça sur l'OLED et chaque pixel est composé en quelque sorte de trois petites diodes, une par couleur : rouge - vert - bleu. 

Qu'est-ce que ça apporte ? 


- Les noirs sont beaucoup plus profonds que sur n'importe quel LCD classique, car les systèmes de filtrage sont très imparfaits et laissent toujours passer pas mal de lumière. 


Réglés au minimum, les écrans de la Vita et de la 3DS, sur une image noire. Sur la 3DS, le noir est finalement assez « lumineux ».

- Les angles de vue sont excellents. Sur les LCD, le filtrage déjà perfectible devient vite encore moins bon dès qu'on n'est plus bien en face. Même sur une dalle IPS, le top en matière de couleur, les noirs pâlissent de biais. Avec les LCD, souvent, ce sont toutes les couleurs qui se délavent.


Les deux consoles de face, luminosité au minimum.


De biais avec les mêmes réglages.


Sous un autre angle, toujours au minimum.


- Les couleurs sont plus vives, plus saturées, les contrastes meilleurs.


Les couleurs sont bien plus saturées et les contrastes plus vifs sur la Vita que sur la 3DS, quel que soit le réglage de luminosité.

Au final, un écran OLED donne un rendu impressionnant avec de images très contrastées (mais qui peuvent parfois sembler trop vives). Parfait pour du jeu vidéo, non ?

Mais alors pourquoi les noirs ne sont pas parfaits alors que le point fort de l'OLED c'est justement la profondeur des noirs?

Il semblerait que, à très faible intensité lumineuse, ces dalles ont un souci d'uniformité. Au dessous d'un certain seuil, la réponse des pixels est un peu aléatoire, certains restant éteints et d'autres commençant à produire un petit peu de lumière. Ce manque d'uniformité peut donner un rendu un peu granuleux ou bien des taches, des traces diverses... 

Samsung équipe certains de ses téléphones de dalles AMOLED (NR : comme le Galaxy SII). Ils connaissent visiblement le problème. En effet, pour éviter les taches, ils ont trouvé la parade : en dessous d'un certain seuil, les gris extrêmement sombres sont automatiquement remplacés par du noir. Cela "bouche" légèrement les ombres mais on n'a plus de tache. Parfois, on peut quand même encore deviner un léger grain sur les gris lorsque la luminosité est réglée au minimum. 

Visiblement la Vita n'utilise pas cette petite astuce. Ca ne serait sans doute pas grand chose à faire et avec un peu de bonne volonté Sony devrait pouvoir régler la question avec une simple mise à jour. On perdrait alors sans doute un peu de subtilité dans les dégradés les plus sombres, mais cela n'a rien de problématique sur un Samsung Galaxy SII ou un Galaxy Note. 

En attendant, il nous semble préférable de se satisfaire du rendu extraordinaire de l'écran de la Vita en se rappelant qu'aucune technologie d'écran n'est parfaite à ce jour. L'AMOLED offre à la fois ce qui se fait de mieux sur le contraste, la vivacité des couleurs, les angles de vue et l'autonomie. C'était clairement le meilleur choix possible pour une console portable.



5 commentaires:

  1. La techno OLED est clairement le meilleur choix. C'est celle qui a le plus de qualité et le moins de défaut.
    Les premières TV avec cette techno seront disponibles avant la fin de l'année dixit LG et Samsung. Sachant que LG utilisera une variante White OLED (un 4ème pixel blanc qui n'est pas sans rapeler le fameux 4ème pixel jaune de Sharp sur ses LCD).

    RépondreSupprimer
  2. mouai beaucoup de truc qui servent a rien sur oled pour une portable (qui va jouer a une console portable en la regardant de biais?) en plus de sa duree de vie tres limitee?
    perso je trouve que c est un mauvais choix de la part de sony.
    c est pareil le commentaire (faut pas jouer ds le noir avec la vita ca me fait rire)comment tu fais si vs etes plusieurs dq une chambre et que les autres sont deja couche(ce qui arrive souvent surtt pour une portable:wagon lit,vacances a la montagne,camping vacances a la plage,internat)bref finalement c est une portable pas portable et inutilisable dans le noir ca commence a faire de gros defaut qd mm

    RépondreSupprimer
  3. absolument d'accord avec anonyme lolllll

    RépondreSupprimer
  4. absolument d'accord j'ai un note 2 a 549euro et avoir le même defaut ça fais mal au Q impression avoir des cumshoot sur ecran ^^ j'ai renvoiyer au sav je vous tien au courant

    RépondreSupprimer
  5. Je préfère un écran excellent avec des taches blanches quasi invisibles, qu'un écran pourri sans taches. Mais bon question de goût je suppose.

    RépondreSupprimer