mercredi 29 juin 2011

Test de l'Eee Pad Transformer

Pour une fois, je ne vais pas écrire un article sur les jeux vidéo, mais sur une autre de mes passions, les geekeries.
En effet, quand, début janvier, je suis tombé sur une news concernant la nouvelle machine d'Asus avec un écran détachable la transformant en tablette comme un iPad, mon sang de geek n'a fait qu'un tour.

Et mon portefeuille a commencé à avoir des sueurs froides !

Je vous préviens, ça va être un très très long test.




Venant d'un iPad, il y avait beaucoup de choses qui me frustraient dans son utilisation.

Par exemple, impossible de télécharger simplement un document depuis Safari pour le lire immédiatement après dans Pages. Surfer sur des sites comme Gamekult qui utilisent beaucoup de vidéo en Flash m'empêchait de voir les dernières bandes annonces des jeux. Jouer aux mini-jeux Pokémon sur le site officiel m'était aussi interdit.
Pour cela, il fallait que je revienne à l'ordinateur ou passer par d'autres sites.

Bref, j'étais très content de mon iPad car il répondait à un réel besoin, mais les limitations d'Apple, me donnaient l'impression que la machine était castrée, incomplète.
Et avec le temps, la pub devenait de plus en plus omniprésente dans les applications.

C'est donc sur un coup de cœur que j'ai décidé de me prendre cet Eee Pad Transformer qui, sur le papier, réunissait à merveille le monde de la tablette et celui du Netbook.

1 - Le déballage

On voit dès le déballage qu'Asus a voulu entrer dans la même catégorie qu'Apple. La machine est mise en valeur mais les éléments sont détachés. On trouve l'écran tablette d'un côté et le dock clavier de l'autre. Il y a aussi le chargeur USB et son câble propriétaire.

J'ai lu beaucoup de personnes pester contre ce fameux câble propriétaire, mais avouons que la concurrence directe ne fait pas mieux. Pour moi ce n'est pas un mauvais point, même si j'aurais tout de même préféré un bon vieux câble standard. Ça sera surtout un problème en cas de perte.
En tous cas, le déballage de la machine donne le sentiment d'en avoir pour son argent. On est loin des machines cheap et c'est un bon point pour moi.

2 - Qualité de fabrication

Comme certains l'ont déjà constaté avec ma preview de la PS Vita, j'attache une grande importance à la qualité de fabrication des objets que j'achète.
Sur ce point, rien à redire.
La tablette est plus légère que l’iPad 1 mais fait tout aussi solide. Elle dispose d’un écran IPS avec un excellent angle de vue tout comme l’iPad. Sa résolution est supérieure : 1280x800, contre 1024x768 sur l'iPad.

Sa dalle est en verre comme sur l'iPad premier du nom et non en plastique comme sur l'iPad 2. Ce qui fait qu'on peut s'exciter sans problème sur l'écran sans avoir à craindre des traces arc-en-ciel parce qu'on appuie trop fort. C'est la raison qui m'avait empêché de faire la bascule quand je m’étais rendu compte du phénomène sur l’iPad 2.

Autre avantage, pour moi, de cette tablette Asus sur l'iPad : son dos en plastique grainé.

Alors oui, l'aluminium c'est plus beau et plus classe. Mais ça rend aussi la machine plus lourde et ça ne supporte aucune poussière ou miette de pain top dure. Pour un maniaque comme moi, c'est une catastrophe, car si on n'y fait pas attention, le dos de l'iPad se raye très vite.
Avec l'Asus, plus de problème, on peut la poser sur la table basse sans craindre de rayer la tablette avec une malheureuse miette de pain (expérience vécue avec un ancien MacBook Pro T_T).

3 – Connectique

Sur la tablette, on trouve le classique port casque, un bouton ON/OFF, deux boutons pour le volume, un port micro SD, le port propriétaire pour charger la tablette ou la synchroniser, et un port mini HDMI.
Le port micro SD permet de rajouter une carte micro SD allant jusqu’à 64Go. Personnellement, j’ai pris un Eee Pad Transformer en version 16Go, car la différence de 100€ entre le modèle 16 et 32 Go ne se justifie pas quand on voit le prix (40€) des micros SD 16 Go dans les bonnes Fnac.
Le port HDMI pourra répliquer totalement l'écran de la tablette sur une TV HD par exemple, et ce, sans les limitations rencontrées sur l'iPad. La tablette peut donc devenir une vraie console de jeu transportable, mais j'en reparlerai dans un autre billet.

De plus, on a aussi droit à deux haut-parleurs placés de chaque côté pour une stéréo optimale. Ils sont loin d'être mauvais, et c’est un autre bon point pour moi.

Du côté du dock clavier, ceux qui ont eu un ordinateur Asus ne seront pas dépaysés. Il est de très bonne facture, en aluminium et la frappe est très agréable. On retrouve sur ce dock clavier 2 prises USB maîtres avec un clapet aimanté qui se remet en place tout seul.
Il y a aussi un port SD qui peut servir à décharger les photos de vacances par exemple.
Et enfin un autre connecteur propriétaire pour recharger le clavier à part ou avec l’écran tablette. Car, oui, le dock clavier fait office aussi de batterie supplémentaire et amène donc l'autonomie de la machine à environs 16 heures, un record.

Comme les ports USB sont maîtres, il est tout à fait possible de brancher un disque dur qui sera alimenté par la tablette et ainsi regarder des vidéos depuis ce disque dur ou de brancher une manette PS3.

4 - Utilisation en mode tablette

C'est le système Android qui a été choisi par Asus pour être au cœur de cette tablette, dans une version dédiée, la fameuse Honeycomb.
J'ai eu la tablette au déballage en version 3.0.1 qui n'était pas exempte de défauts. Déjà, le dashboard n'était pas très rapide, le widget Youtube le ralentissant très largement. Quand on vient d'un iPad, la différence de fluidité est flagrante et très très décevante.
Après la mise en jour en version 3.1 proposée par Asus, là, c'est tout l'inverse qui s’est produit. La tablette est bien plus réactive, les différents bureaux défilent sans problème et on peut installer des widgets comme on veut sans ressentir des ralentissements. Ouf.
Le gestionnaire de fichier est un vrai bonheur à utiliser (surtout quand on vient d’un iPad où il n’y en a pas) et est particulièrement étudié pour le tactile.

Concernant les applications, j’ai retrouvé la quasi-totalité de celles que j’utilisais avec mon iPad. Et j’ai eu aussi de très bonnes surprises. Comme par exemple les jeux de la série Angry Birds ou Cut the Rope qui sont complètement gratuits sur le market Android. Normalement cette gratuité s’accompagne de bandeaux de pub au début de chaque niveau. Déjà ceux-ci sont tous petits. Mais en plus, si on coupe le Wifi avant de lancer le jeu : adieu la pub \(^_^)/
J’ai même retrouvé le même genre de télécommande pour iTunes que celle proposée par Apple pour ses iDevice : Remote for iTunes.

Le navigateur par défaut est bien pensé, mais je l’ai vite remplacé par Dolphin HD configuré avec le User Agent en Desktop. Comme ça, j’ai la même présentation que sur un ordinateur portable et il est bien réactif. Contrairement à un iPad, on a le choix d’installer Flash Player et avoir ainsi accès à tous les sites que l’on souhaite.

Le lecteur musical est très bien et ne choquera pas ceux venant d’un produit Apple. Il accepte pas mal de formats dont les AAC et reconnait les jaquettes d’album intégrées aux morceaux. Si on copie ses morceaux d’iTunes vers la tablette, tout se passe sans heurt.

Par contre, pour la vidéo, Asus n’a pas jugé bon d’inclure un lecteur dédié et il faudra se contenter du lecteur inclus dans Gallerie.
Après bon nombres d’essais, le meilleur lecteur actuel pour cette tablette est sans conteste mVideoPlayer, disponible gratuitement sur le market. Alors oui, il ne lit que les formats acceptés de base par la tablette et donc pas de MKV. On a bien le choix de prendre Mobo Player, mais celui manque encore cruellement d’optimisation pour l’Eee Pad et les saccades ne sont pas rares.
Personnellement, je n’ai pas changé mes habitudes par rapport à mon iPad et je réencode en 720P mes vidéos. Dans ce cas, c’est juste magnifique et on profite de la résolution supérieure de cette tablette par rapport à l’iPad.

J'utilisais aussi beaucoup iBook sur iPad. Asus propose une application équivalente appelée MyLibrary. Elle fonctionne exactement comme son homologue Apple et prend en charge les mêmes formats, sauf bien sur les DRM Apple.
Cependant, elle propose aussi de traduire à la volée des extraits ou des pages entières d’une langue vers une autre (Anglais vers Français, par exemple). De plus, elle peut aussi lire le livre à voix haute grâce à la synthèse vocale intégrée. Personnellement je ne suis pas fan du rendu, mais quelques amis ont beaucoup apprécié cette fonctionnalité.

Enfin, un dernier mot sur le format de l’écran qui est en 16/10 contrairement à l’iPad qui est en 4/3. En surf ou en jeu, ce n’est pas du tout gênant. Par contre, il faut un moment d’adaptation en mode lecture de livre virtuel, car le format est assez inhabituel. Mais passé les deux premières heures, on n’y prête plus attention, surtout que la tablette, de par son poids plus léger, se fait vite oublier.

5 – Utilisation en mode clavier

Pour faire simple, une fois branchée à son dock clavier, on n’a plus une tablette, mais un Netbook tactile.
Pondre des textes aussi longs que celui-ci n’est pas un problème et je me surprends même à ne même plus utiliser le trackpad.

En effet, il m’est beaucoup plus naturel de toucher l’écran pour sélectionner ou corriger un passage que d’utiliser le curseur du trackpad.
L’inconvénient, c’est que les traces de doigts ne pardonnent pas T_T.

La suite Polaris Office fournie d'origine, remplit bien sa fonction même si elle n’est pas exempte de défaut. Par exemple elle n’intègre pas encore de correcteur orthographique (aie !) et depuis la mise à jour en 3.1 le copier-coller de la suite Office vers le navigateur Web ne fonctionne plus. Mais Asus est informé du problème et travaille dessus.

Le clavier intègre des touches de raccourci bien utiles comme l’activation ou non du Wifi, Bluetooth et du tackpad . Il y a aussi un bouton retour, menu et maison. On peut également choisir le niveau de luminosité de l’écran ou le mettre en automatique, accéder directement aux paramètres systèmes et aux fonctions du lecteur audio-vidéo. Enfin, il permet de déverrouiller l’écran quand il s’est mis en veille.
A noter que, comme sur un ordinateur portable, le simple fait de rabattre l’écran sur le clavier met la machine en veille. Bref, dans ce mode, c’est un vrai ordinateur mais sous Android.


Par contre, il existe, pour une raison encore inconnue, une latence entre les frappes au clavier et ce qui s'affiche à l'écran, mais seulement dans le navigateur internet. Ma petite astuce pour la rendre quasi inexistante est de prendre le navigateur Dolphin HD et de la configurer avec le User Agent en mode "Desktop". Après ce réglage, la latence disparaît presque complètement et ne gêne plus du tout pour taper de longs textes sur un forum par exemple.

6 – Conclusion

Bon, pour les plus courageux d’entre vous, il est temps que je vous donne mon avis. Je pense que vous aurez compris à travers ces lignes que je suis conquis par la machine. Et le plus fort, c’est que pas une seule fois, je n’ai regretté mon iPad que je possède toujours d’ailleurs, mais qui va partir à la vente.
La liberté d’action proposé par cette tablette est énorme et je pense même qu’Asus n’a pas encore bien estimé le potentiel de cette machine.
La machine a bien encore quelques petits défauts logiciels, mais on peut faire confiance à Asus pour proposer des mises à jour efficaces, comme à l'époque des premiers EeePC.

Et pouvoir retirer l’écran, comme ça, d’un simple clic, ça, c’est vraiment magique !
N’en déplaise à la concurrence ^_^


Si vous voulez un test plus orienté geek, je vous conseille celui-ci : Mobifrance Eee Pad Transformer

Voici les profils pour HandBrake pour faire des vidéos parfaites pour la tablette : Profiles HandBrake
Préférez la version High Profile.

Bientôt, je ferai un billet démontrant les possibilités de cette tablette en console de jeu transportable ^_-

8 commentaires:

  1. nice test merci!
    bien complet et tout...

    par contre, je suis habitué aux tablettes archos IT, et là c'est le vrai bonheur pour les videos avec tous les codecs fournis de base.
    le copié collé suffit.
    j’espère qu'on aura vite des solutions pratiques...

    RépondreSupprimer
  2. Comme je le disais Mobo Player te permet de lire tous les formats sans conversion. Mais la tablette n'est sorti que depuis 1 mois et demi et Mobo ne la prends pas vraiment bien en charge. Vu le succès actuel de l'Eee Pad je n' ai pas de crainte quand à son optimisation dans un futur proche.
    En tous cas, j'en suis plus que ravi et mon iPad va partir en vente dès ce weekend.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cet excellent test! J'attends la suite (la Transformer en console de jeu) avec impatience. Tu vas réussir à me faire craquer plus vite que prévu... Pas gentil ça! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Normalement c'est pour ce soir ou demain. Tout dependra de mon état d'esprit après mes médocs pour le dos. Sinon, je peux déjà te dire que c'est la première solution ultra simple et super conviviable pour faire de l'émulation sans se prendre la tête :D

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir! Merci pr cet article sur l'asus transformer ! ça me conforte ds mon choix. Cependant je suis allée chez Boulanger et à la Fnac pour me renseigner pcq pr moi, il me servirait principalement pour prendre les cours. J'ai vu deux vendeurs et à chaque fois ils me dirigeaient plutôt vers un netbook (alors qu'un netbook est moins cher). Si qq'un peut me donner son avis.. merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
  6. Désolé, mais il n'y a vraiment que toi qui peut décider si elle va répondre à tes besoins.
    Si tu veux plus d'informations sur cet Eee Pad Transformer, voici deux excellents sites qui lui sont dédiés :

    http://www.asuspad.fr/

    http://forum.frandroid.com/forum/141-asus-transformer/

    RépondreSupprimer
  7. Hé ben je vais te donner mon avis : pour prendre des cours ca sera vachement mieux qu'un netbook.
    Pourquoi ?
    Parce que ca démarre insantanément,
    Parce que ca ne fait absolument aucun bruit de disque dur ou de ventilation,
    Parce que l'autonomie peut atteindre 18h, bien plus que les netbooks,
    Parce que avec l'écran tactile tu pourras un peu dessiner si tu veux faire des schémas ...

    RépondreSupprimer
  8. Ok je vais prendre l'asus transformer alors! mais j'hésite à attendre la version 2 avec android + windows peut etre ... :s

    RépondreSupprimer