dimanche 12 juin 2011

E3 2011 : les jeux 3DS - MarioKart

Déjà présenté au Louvre mais seulement sous forme de vidéo, MarioKart sur 3DS, était cette fois ci jouable à l'E3 sur 3 niveaux. Les deux premiers niveaux montraient chacun une des nouveautés de ce MarioKart, alors que le troisième se voulait être un niveaux plus généraliste.

Première surprise quand on commence sa partie, le choix du kart est plus développé que dans les précédents opus. On doit cette fois-ci choisir le kart, les roues (grandes, moyennes ou petites) et la voile. Je dois bien avouer que je n'ai pas vraiment vu de différence lors de la conduite entre petites et grandes roues.
Il faut espérer que ces options influencent vraiment la conduite dans le jeu final. Mais je vous rassure tout de suite, cela a été ma seule déception pour cet épisode.

Le premier niveau démontrait la capacité de planer des karts de cette version 3DS. Dès qu'on prends un peu de vitesse et qu'on prend un tramplin, la voile du kart se déploie et on plane pendant quelques temps. On a la possibilité soit de planer plus longtemps en prenant encore plus de hauteur en dirigeant le stick vers la bas, soit de retourner directement sur la piste en poussant le stick vers le haut. Bien entendu, cette nouvelle capacité des karts n'est pas vraiment gadget, car elle permet aussi de mettre en place des raccourcis encore plus vicieux que dans les versions précédentes, comme par exemple le tuyau sur la droite de cette capture d'écran.
Pour le prendre, il faut aller d'abord sur la gauche et bien cabrer le kart pour rentrer pile au milieu du tuyau. Si on touche les bords, on retombe directement sur la piste et la manœuvre n'aura servit qu'à perdre de précieuses secondes et bien souvent sa première place, pas simple !
Le deuxième niveau présentait les passages sous marins. Première chose qu'on remarque quand on passe sous l'eau c'est que la tenue du route est vraiment moins bonne. Quand on a un personnage léger comme Yoshi et qu'on se fait tamponner par Bowser, on part directement dans le décor. Ces passage sous l'eau sont autant impressionnants qu'ils sont fun à jouer, tellement la conduite est différente.
Le troisième niveau reprenait tous les éléments des deux premiers. Et on voit alors toutes les possibilités de ce nouveau MarioKart. Je ne l'ai pas mentionné avant, mais les pièces font aussi leur retour dans cet épisode et gardent le même principe que dans Super MarioKart. C'est à dire que plus vous accumulerez de pièces, plus votre kart sera performant. Par contre, si vous vous faites toucher par des carapaces, vous perdrez un certains nombre de pièces vous handicapant encore un peu plus.
Beau, rapide, fluide et terriblement maniable, cette démo était un vrai plaisir à jouer. Les nouveautés apportées offrent une vraie bouffée d'air frais au gameplay et rendent la recette MarioKart encore meilleure. Lors des mes essais, je n'ai pas eu à me plaindre des carapaces bleues qui semblent se faire moins présentes (ou ont-elles disparu ?). Lors de mes essais, les effets 3D était saisissants et se justifiaient totalement. Après la demie déception de la version Wii, si cette démo reflète la version finale, nous seront en face, sans conteste, du meilleur épisode de la série.


Reste plus qu'à attendre sa sortie en fin d'année. 

L'attente va être dure !

2 commentaires:

  1. Apparament, le jeu a fait l'unanimité! C'est LA version de Mario Kart à avoir absolument!!!

    RépondreSupprimer