E3 2011 : 1er jour – la Wii U

Après un rapide tour de l’immense salon qu’est l’E3, nous avions rendez vous dans l’après midi sur le stand VIP de Nintendo se trouvant à coté du stand normal.

Tous les grands responsables des différentes branches internationales de Nintendo étaient présents. Nous avons même StreetPassé Reggie et Iwata sans pourtant les voir en chair et en os.

Sur ce stand, l’occasion nous a été donné de tester toutes les dernières nouveautés de Nintendo dans des conditions bien plus calme que sur le stand officiel situé juste à côté.

Je vais donc, maintenant, vous donner mes impressions sur la Wii U et plus particulièrement sur son nouveau contrôleur.

 

Alors qu’on aurait pu penser que cette tablette soit lourde et inconfortable, il n’en est rien. Il est même assez étonnant d’avoir cette impression de légèreté.
Encore plus étonnant est la finesse de l’écran et sa luminosité. Les stick tombent bien sur les pouces et reprennent le système de ceux de la 3DS.
Il est par contre assez déroutant d’avoir le second stick juste au dessus des boutons XYAB, mais après quelques secondes, on s’y fait. Les gâchettes répondent elles aussi très bien.
Bref du coté du nouveau contrôleur, il est bien plus agréable que le couple Wiimote et Nunchuk.

Mon premier essai de ce contrôleur a été fait sur la démo technique de Zelda. Et il faut bien dire que tout était fait pour décroché la mâchoire.
Finesse des graphismes et des textures, mouvements de camera fluide et rapide, gestion en temps réel des effets de lumière, jamais Link et l’univers où il évolue n’avait été aussi beau.
On est vraiment au dessus de ce que peut faire les consoles HD actuelle et cette fois ci, la Wii U ne partira pas avec un train de retard concernant la partie technique.
Mais ce qui était tout simplement bluffant, c’est qu’un simple pincement de doigt sur l’écran de la tablette permettait de voir le jeu se répliquer sur celle-ci. Alors certes, la résolution est un peu plus faible, mais vu la différence de taille des écrans, on n’y fait pas vraiment attention. On joue alors, non plus, sur l’écran HD, mais sur la tablette. Et ceci, sans lag, en un mot bluffant ou « magic » comme aime le dire les commerciaux d’Apple.

 

 

Ensuite est venu le temps d’essayer New Super Mario Mii sur la Wii U.
Sur cette démo, 6 niveaux étaient jouables. La sélection se faisait via la tablette, soit en utilisant l’écran tactile, soit à l’ancienne avec le stick.
Peu de chose à dire si ce n’est que ce Mario s’annonce très bon et tout aussi difficile que l’épisode Wii.
Le jeu tournait à la fois sur l’écran TV et sur celui de la tablette, mais je n’ai pas vraiment compris l’utilité de la chose, hormis de démontrer que c’était possible.

 

 

En résumé, la Wii U tient parfaitement ses promesses, et il va m’être dorénavant difficile d’attendre 2012 pour enfin pouvoir y jouer sans limite.

Le prochain billet portera sur les nouveaux jeux 3DS annoncés sur ce salon.

– Shinjilestat en direct de l’E3 2011.